Using Simulation to Better Understand the Effects of Aging on Driver Visibility Academic Article uri icon

  •  
  • Overview
  •  
  • Research
  •  
  • Identity
  •  
  • Additional Document Info
  •  
  • View All
  •  

abstract

  • RÉSUMÉCette étude de preuve de concept pilote a exploré une méthodologie utilisant la simulation virtuelle pour quantifier les angles non visibles des visibilités optiques, et en utilisant des avatars tirés d’une ancienne base de données (n = 100). Les logiciels Siemens Jack ont simulé les angles morts de huit avatars des conducteurs âgés (quatre femmes). Les avatars masculins et féminins ont été mis à l’échelle aux petites tailles (25e centile) et aux grandes tailles (75e centile), basé sur la distribution de la hauteur de la base de données des conducteurs âgés, et ils avaient l’amplitude de mouvement du cou “normal” (65 degrés) ou “anormal” 50 degrés (ROM). Un modèle virtuel d’une Volkswagen Beetle a été utilisé pour illustrer les angles morts lignes de visée à gauche et à droit pour chaque avatar. La moyenne ligne de visée entre les angles morts était de 22,3 pourcent et 10,4 pourcent dans les conditions «normales» et «anormales» de rotation du cou (ROM), respectivement. Les conducteurs âgés ayant des troubles fonctionnels affectant le cou (ROM) sont plus susceptibles d’avoir des problèmes avec l’angle mort / ligne de visée gauche. Les résultats sont discutés comme ils se rapportent à des considerations du dessein des véhicules pour les personnes agées.

publication date

  • June 2016