Attitudes: Mediators of the Relation between Health and Driving in Older Adults Academic Article uri icon

  •  
  • Overview
  •  
  • Research
  •  
  • Identity
  •  
  • Additional Document Info
  •  
  • View All
  •  

abstract

  • RÉSUMÉNous avons examiné les relations entre la santé perçue (p. ex., l’état de santé auto-évaluation) et des pratiques d’autorégulation de la conduite (p. ex., la fréquence de la conduite, l’evitement des situations de conduite difficiles) comme médiée par les attitudes et les perceptions de conduite (à savoir, le confort de conduite, les attitudes positif et négatif envers la conduite) dans les données recueillies pour 928 conducteurs âgés de 70 ans et plus inscrits à l’étude Candrive II. Nous avons observé que les attitudes spécifiques à la conduite (p. ex., le confort de conduite, les attitudes négatives envers la conduite) assurent la médiation des relations entre les symptômes de santé et les comportements de conduite auto-reglementés au début et au fil du temps. Seuls les attitudes négatives à l’égard de conduite ont mediés entièrement les relations entre les changements dans les symptômes perçus de la santé et les changements dans le comportement de conduite. Les symptômes perçus pour la santé influencent apparemment la probabilité d’éviter des situations difficiles de conduite par le biais de deux attitudes négatives initiales pour la conduite, ainsi que des changements dans les attitudes négatives au fil du temps. Comprendre les influences sur le comportement de conduite d’auto-réglementation seront bénéfiques lors de la conception des interventions visant à améliorer la sécurité des conducteurs âgés.

authors

  • Tuokko, Holly
  • Sukhawathanakul, Paweena
  • Walzak, Laura
  • Jouk, Alexandra
  • Myers, Anita
  • Marshall, Shawn
  • Naglie, Gary
  • Rapoport, Mark
  • Vrkljan, Brenda
  • Porter, Michelle
  • Man-Son-Hing, Malcolm
  • Mazer, Barbara
  • Korner-Bitensky, Nicol
  • Gélinas, Isabelle
  • Bédard, Michel

publication date

  • June 2016