Valuation of Unpaid Help by Seniors in Canada: An Empirical Analysis Academic Article uri icon

  •  
  • Overview
  •  
  • Research
  •  
  • Identity
  •  
  • Additional Document Info
  •  
  • View All
  •  

abstract

  • RÉSUMÉAu Canada, le mouvement démographique vers une population vieillissante a soulevé des préoccupations concernant l'accroissement de la part des ressources sociales nécessaires à la prestation des soins de santé, de l'assistance sociale, des pensions de vieillesse, de l'hébergement, etc. pour ce groupe.Toutefois, les préoccupations liées à ce problèmes nous font souvent oublier que les personnes âgées contribuent de plusieurs façons activement à la société, entre autre par leur travail non rémunéré qui n'est pas des moindres. En utilisant les données provenant de l'Enquête sociale générale, cycle 7: emploi du temps de 1992, cet article évalue les coûts et la valeur marchande (au coût de remplacement) de l'aide non rémunérée — tant l'aide informelle à autrui que l'aide formelle aux organisations — d'individus âgées de 55 ans et plus. Le temps de déplacement lié à l'aide non rémunérée est aussi analysé. Nous constatons que les taux de participation et les moyennes d'heures sont plus élevés pour l'aide informelle aux proches que dans le secteur formel, tant pour l'âge que pour le sexe. L'évaluation montre aussi que la valeur marchande de ces contributions est substantielle et que les personnes âgées contribuent de façon disproportionnée à la valeur de l'aide non rémunérée de l'ensemble des individus de plus de vingt-cinq ans.

publication date

  • 1999