Directive clinique no 397 – Prise en charge conservatrice de l'incontinence urinaire chez les femmes Academic Article uri icon

  •  
  • Overview
  •  
  • Research
  •  
  • Identity
  •  
  • Additional Document Info
  •  
  • View All
  •  

abstract

  • OBJECTIF: Exposer les données probantes relatives à la prise en charge conservatrice, y compris les options d'évaluation et de traitement, de l'incontinence urinaire chez les femmes. UTILISATEURS CONCERNéS: Les fournisseurs de soins de première ligne et les professionnels de la santé spécialisés, y compris, mais sans s'y limiter, les médecins, les infirmières, les sages-femmes et les physiothérapeutes en santé périnéale. POPULATION CIBLE: Les femmes (> 18 ans) atteintes d'incontinence urinaire. OPTIONS: Les options d'évaluation comprennent l'anamnèse détaillée, l'examen physique, les analyses de laboratoire, le bilan urodynamique et la cystoscopie. Les options de traitement conservateur comprennent l'adaptation du mode de vie, la rééducation périnéale, la thérapie comportementale et les dispositifs mécaniques. RéSULTATS: Fournir un résumé reposant sur l'évaluation des données probantes actuellement disponibles sur l'efficacité des stratégies de prise en charge conservatrice (évaluation et traitement) de l'incontinence urinaire chez les femmes. DONNéES PROBANTES: Des recherches ont été effectuées dans les bases de données Cochrane Library et Medline (2013-2018) pour recenser des articles relatifs à la prise en charge conservatrice de l'incontinence urinaire chez les femmes (> 18 ans). Les articles ont été évalués et les données probantes globales ont été cotées. MéTHODES DE VALIDATION: Les données probantes obtenues ont été revues et évaluées par le comité d'urogynécologie de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) sous la direction des auteures principales. La qualité des données probantes a été évaluée au moyen des critères de l'approche GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation). AVANTAGES, PRéJUDICE ET COûTS: Les données probantes sur l'efficacité des options de prise en charge conservatrice (évaluation et traitement) de l'incontinence urinaire chez les femmes sont fortes. De plus, ces options comportent peu d'effets nuisibles, voire aucun, et ont un rapport coûts-avantages bien établi. MISE à JOUR DE LA DIRECTIVE CLINIQUE: La présente directive clinique de la SOGC sera automatiquement passée en revue cinq ans après sa publication. DÉCLARATIONS SOMMAIRES: RECOMMANDATIONS.

publication date

  • April 2020