‘It doesn’t bother me....’: Local neighborhoods, planners and the meaning of spatial justice in an industrial city, 1955-2000. Chapter uri icon

  •  
  • Overview
  •  
  • Research
  •  
  • Identity
  •  
  • Additional Document Info
  •  
  • View All
  •  

abstract

  • Les crises écologiques, les politiques pour les contrer, la croissance des inégalités résultant de la mondialisation et des politiques libérales ont revitalisé la notion de justice environnementale. Cette notion veut comprendre les interrelations entre les inégalités sociales et l'environnement : quel environnement, où, et pour qui ? Des chercheurs se sont emparé de ce concept d'origine nord-américaine, alors peu connu dans le champ académique français, pour jeter un regard neuf et critique sur les politiques environnementales. S'attachant à décrypter des situations d'échelle locale, régionale ou globale en observant aussi bien des espaces urbanisés du Nord que des espaces ruraux du Sud, ils examinent la mise en œuvre du développement durable, la protection contre les risques naturels, les opérations de rénovation urbaine ou d'implantation d'équipements polluants, la gestion des bassins hydrographiques, l'accès au foncier ou encore les aires protégées. Les analyses en termes de justice environnementale mettent en évidence un certain nombre de contradictions entre les dimensions sociales et environnementales des politiques menées au nom de la protection ou de l'amélioration de l'environnement et permettent d'en imaginer de plus justes.

publication date

  • May 13, 2016