Coeur et anesthésie 2eme édition: Stratégie d'évaluation et de prévention du risque cardiaque péri-opératoire. Interactions entre médicaments cardiovasculaires et contraintes opératoires Book uri icon

  •  
  • Overview
  •  
  • Identity
  •  
  • Additional Document Info
  •  
  • View All
  •  

abstract

  • Les complications cardiaques restent la première cause de morbidité après une intervention de chirurgie non cardiaque et elles ne sont pas l'apanage des chirurgies majeures. Or, sept millions d'anesthésies sont réalisées chaque année en France : le risque cardiaque, qui résulte des contraintes circulatoires de la période opératoire, demeure donc un véritable enjeu de santé publique ! Si les avancées thérapeutiques concernant les pathologies cardiovasculaires sont considérables, il faut rester vigilant aux interactions entre les contraintes circulatoires et hémorragiques de la période opératoire et ces nouveaux traitements (statines, anticoagulants oraux, antiplaquettaires et antihypertenseurs). La prise en charge d'un opéré à risque cardiaque est une démarche médicale : - Prédictive : l'évaluation préopératoire permettant de façon non invasive de préciser le risque cardiaque ; - Préventive : les thérapeutiques cardiovasculaires permettant une préparation de l'opéré qui limite significativement la survenue de complications postopératoires ; - Interactive : les marqueurs biologiques du dommage myocardique aigu, qui détectent précocement toute souffrance myocardique ischémique péri-opératoire, permettant la mise en place du traitement de l'instabilité coronaire, suivie d'une prévention de cette maladie. Cette nouvelle édition a été entièrement mise à jour par une équipe de spécialistes qui ont largement contribué, par leurs publications, à mieux définir les stratégies de prévention du risque cardiaque de l'anesthésie. Ce traité, qui reprend les concepts les plus actuels de la recherche, est à la fois explicatif et exhaustif. Il s'adresse aussi bien au cardiologue, qui y trouvera des éléments pour justifier la gestion péri-opératoire des traitements cardiovasculaires, et à l'anesthésiste-réanimateur pour lui permettre d'évaluer le risque, définir une stratégie de prise en charge pré, per et postopératoire, et ainsi préserver l'espérance de vie des opérés. Pierre Coriat, chef de service, département d'anesthésie-réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière Yannick Le Manach, département d'anesthésie-réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière

publication date

  • September 27, 2012